Placo

Samedi papa, eric et moi avons installé le lambris PVC aux plafonds du porche et de la terrasse couverte.

Nous pensions mettre la matinée, mais bien entendu, nous avons mis toute la journée du samedi ainsi que la matinée du dimanche.

Il faut dire que nous sommes débutants en la matière ...

Alors petite explication :

Pour la pose de lambris en PVC, nous avons utilisé des lames de PVC de 10cm de large sur 4m de long, des profils de départ (et d'arrivée), des vis (diamètre 4mm) et surtout d'une visseuse (+ de 400 vis).

Il faut tout d'abord poser les profils de départ (ou d'arrivée, en fait ce sont des caches) tout autour de la surface à poser.

Ensuite, il suffit de visser la première lame

Puis, la lame suivante vient s'emboîter sur celle-ci et ainsi de suite ... Nous avons préfèré visser plutôt que d'agraffer ou fixer un clip avec un clou, question de solidité paraît-il.

Pas de chance, il a fallu couper le dernière lame sur sa longueur.

Et enfin, mise en place du cache sur le profil de départ pour cacher les vis.

Et voici le résultat : le porche d'entrée :

La terrasse couverte :

Il est préférable d'installer le lambris avant que la façade soit faite, tout simplement parce que le façadier va pouvoir recouvrir les bords.

Le plus long est en fait de faire les coupes et de visser sans abîmer le PVC.

Depuis lundi, maman et Eric poncent les joints. Ils terminent aujourd'hui. Ils auront mis 2 jours 1/2 pour poncer tous les joints. Il faut dire que les joints étaient trés bien faits.

Je n'ai pas pris de photo lorqu'ils sont entrain de poncer. Vous pensez bien qu'avec mes problèmes d'allergie, ça aurait été du suicide d'entrer dans autant de poussière.

Donc voici Eric (assez poussièreux) qui passe le balais.

Ci-dessous le salon. Vous pouvez voir que les joints sont trés larges.

Et pour finir, Eric ramasse, avec la spatule, les morceaux de plâtre séchés au sol. Lauryne, qui inspecte le travail, lui indique qu'il en a oublié. Elle me fait penser à quelqu'un .... d'après vous ?

 

Depuis hier, les plaquistes font les joints du placo.

Petite explication :

Tout d'abort, il faut remplir le trou avec de l'enduit pour joint :

Ensuite,il faut mettre en place la bande :

Puis repasser l'enduit pour bien plaquer la bande et laisser sécher.

Demain, le pro des joints vient repasser une couche sur les joints (plus large et trés fine pour une finition parfaite).

Le wc suspendu est mis en place, ou plutôt le mécanisme. Une fois fixé, le plaquiste pourra mettre le BA13 pour le cacher.

Dernière petite info, le cellier est isolé. Comme vous pouvez le voir, les poutres de la mezzanine sont cellées et le plaquiste a fixé du BA13 au dessus du cellier jusqu'à la charpente.

C'est tout de même plus esthétique de voir du placo plutôt que les suspentes et la laine de roche du cellier. Mais, ça permet aussi d'éviter une chute idiote lorsqu'on se trouve sur la mezzanine entrain de chercher quelquechose et de passer à travers le plafond du cellier !!!

 

Samedi 14 juillet, une journée bien remplie !!! Il a fallu terminer de passer toutes les gaines électriques et la plomberie pour pouvoir couler la chape de ravoirage lundi. On ne s'imagine pas tout ce qu'il y a sous nos pieds.

Puis lundi matin, les ouvriers ont recouvert tout le sol de la maison d'un film plastique pour que les gaines restent plaquées au sol. Les piquets servent  à caler le niveau de la chape soit 5,5 cm au RDC et 4,5 cm à l'étage.

Une fois la chape coulée, il passe une sorte de balai pour lisser.

Et aujourd'hui, j'ai pu marcher sur la chappe.

Lundi, le maçon a décoffré l'escalier :

Le plaquiste interviendra demain pour finir le doublage de la montée d'escalier, faire le placard de l'entrée et mettre en place la porte de notre chambre.

Hier, le maçon a tracé l'escalier au sol et au mur :

Ensuite, coffrage et mise en place du plâtre du dessous de l'escalier.

Puis, coffrage des marches d'escalier et enfin on coule le ciment.

 

Le placo de la porte fenêtre à galandage de la cuisine est terminé. Le choix de ce système a vraiment était judicieux pour le gain de place.

Les cloisons sont tracées au sol. Et les rails commencent à être posés.

L'isolation a commencé à l'étage par la salle de bain avec des plaques de couleur verte (hydrofuge). Le plafond est terminé.

Et voici le lit où dort Eric depuis 2 semaines. Et oui !!! Voilà ce qu'on doit faire pour éviter les vols !!! ... dormir sur place. C'est quand même incroyable de devoir en arriver là .

 

 

 

Aujourd'hui, pose des plaques de BA13 sur les murs en agglo intérieurs (ceux qui soutiennent l'étage et donc pas besoin d'isolation puisqu'ils sont à l'intérieur de la maison). Tout comme les plaques pregymax, il faut disposer 24 plots de pregycolle sur la plaque,

Puis mise en place de la plaque sur le mur.

 

Et voici le doublage pour la porte fenêtre de la cuisine à galandage. Il ne reste plus qu'à poser les plaques de BA13.

Dernière photo, la maison avec les tuiles sur le porche.

 

 

Une fois la laine de roche déroulée sur les rails, les plaques de BA 13 sont fixées.

Pour répondre à la question posée  par Jean Louis, l'isolation des murs extérieurs est faite par des plaques Pregymax 80+13 (isolant : nano-particules argentées introduites dans la matrice polymère + plaque de plâtre) de 1m80 sur 1m20.

Concernant la mise en place, le plaquiste dépose 24 plots de mortier adhésif par plaque selon les instructions du DTU. Une fois le mortier sec, la plaque ne peut plus bouger.

Et pour finir, 2 photos (devant/derrière) de la maison. Le soir, le porche d'entrée était couvert mais je n'ai pas repris de photo.

 

Mise en place des suspentes pour accrocher les rails.

Et voici une photo avec les rails pour fixer les plaques de BA13 (plafond).

A l'extérieur, la terrasse du porche d'entrée est coulée.

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus